Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Aménagement garage
Hier à 20:50 par totoche

» Présentation Bordelais
Jeu 9 Nov - 17:22 par totoche

» chevetre plancher bois
Mar 7 Nov - 8:30 par MichelV

» présentation
Mar 7 Nov - 1:56 par natchez

» Nouveau référentiel BP
Ven 3 Nov - 15:24 par MichelV

» Help : Charpente (désolidarisée de la maison) pour un garage accolé
Jeu 19 Oct - 20:37 par robert84

» Modification charpente pour agrandissement fenêtre de toit
Lun 16 Oct - 6:46 par scalnet

» Peinture pour surface (tableau) d'épure
Lun 16 Oct - 1:52 par natchez

» Précision section
Sam 14 Oct - 18:40 par natchez

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


La chanson du charpentier, par Charles Poncy, 1850

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chanson du charpentier, par Charles Poncy, 1850

Message par MichelV le Ven 29 Jan - 7:10

Extrait de:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA CHANSON DU CHARPENTIER
AIR : Jamais les rois n'envahiront la France,
Dans un grenier qu'on est bien à vingt ans!
(BÉRANGER.)

-
Deux charpentiers, sur un heureux rivage,
S'encourageaient par d'entraînants couplets.
L'un transformait le sapin en bordage,
L'autre assemblait les poutres d'un palais.
- Dieu parle en nous, chantait le groupe austère :
Partagez-vous, nous dit-il, l'univers ;
D'abris pour tous que l'un couvre la terre,
Que de vaisseaux l'autre peuple les mers !
- Pour préserver l'humaine créature
Des froids du Nord et des feux du Midi,
Moi, disait l'un, je jette une toiture
D'un mur à l'autre, ainsi qu'un pont hardi.
- Le matelot, lui répondait son frère,
Sur mes nefs brave en paix les flots amers.
D'abris pour tous que l'un couvre la terre,
Que de vaisseaux l'autre peuple les mers !
– Moi , reprit l'un, en guise de couronne,
Je vais poser sur tout grand monument
Ces dômes bruns que la nue environne,
Et dont le front se perd au firmament.
– Par moi, dit l'autre, au commerce prospère
De tout climat les trésors sont ouverts.
D'abris pour tous que l'un couvre la terre,
Que de vaisseaux l'autre couvre les mers !
Puis , s'unissant, les deux voix fraternelles
Dirent ensemble : « Honneur aux travailleurs
Dont le génie au ciel étend ses ailes,
Et des mortels rend les destins meilleurs.
Dieu leur donna l'herminette et l'équerre,
Et de ce sceptre à bon droit ils sont fiers.
D'abris pour tous que l'un couvre la terre,
Que de vaisseaux l'autre peuple les mers !
« Honneur à nous qui, parmi nos ancêtres,
Comptons le Christ, enfant d'un charpentier :
Dieu dont l'amour, malgré rois et faux prêtres,
A, deux mille ans, couvert le monde entier.
Gardons, pareils au divin prolétaire,
L'Humanité des flots et des hivers :
D'abris pour tous que l'un couvre la terre ,
Que de vaisseaux l'autre peuple les mers ! »

avatar
MichelV

Messages : 573
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 55
Localisation : Toulouse

http://apprendrelacharpente.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum