Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Questions sur épure et autres...

Aller en bas

Questions sur épure et autres...

Message par Elliryc le Lun 14 Aoû - 13:16

Bonjour à tous !

Je débute en charpente, j'ai déjà quelques épures et quelques maquettes à mon actif et pourtant en relisant mes cours et notes, il y a toujours des doutes et des questionnements qui reviennent...
Notamment sur l'épure.

1) Quelle est la règle du trait concernant les embrèvements simple (c.a.d sans tenon mortaise) ? Selon que le bois ai un angle de plus de 45° ou moins de 45° ? On dit que l'embrèvement est en gorge ou en ... ? Et alors quel est le terme qui va avec l'angle de plus de 45° et l'autre ?

2) Quelle est la différence entre un rameneret et une ligne de trave ?
Selon moi la ligne de trave est la ligne horizontal de référence de toute l'épure et qui est perpendiculaire à l'axe des fermes (donc celle qu'on trace en premier avant toute ligne d'égout ou autre).
Et le rameneret ce serait la parallèle à l'arêtier lorsque je trace l'élévation d'arêtier (par exemple)

3) Comment définit-on la pente d'un versant ? Dans les sujets de mes épures la pente était toujours donnée (en degrés ou en pourcentage mais toujours donnée).

4) Comment sait-on si on doit poser un bois à champ ou à plat ? (sablière à plat mais faitière à champ. Pourquoi ?)

5) Quelle est la règle concernant la répartition des pannes intermédiaire ? est ce la même que pour les solives ?

Autre questions:

6) Lors du travail du bois on utilise les termes de compression et de tension. Mais il est arrivé que je lise le terme de traction. A quoi ce terme fait il référence ? (Je précise que je n'ai pas de problème avec les 2 autres termes)

7) Qu'est ce que le flambage du bois ?

7) Quelle est la définition du rembarrement ? Est ce la technique de trait qui utilise les élévations pour le renvoi des points ou je m'égare... ?

Questions subsidiaire:

Cool Quelqu'un peut il m'expliquer le terme "biaise" ? qu'est ce qu'une ferme "biaise" ? Qu'est ce qu'un chevron "biais" ? Et pourquoi ne dit-on pas un chevron "à devers" ?


Les réponses à ces questions me permettraient d'y voir beaucoup plus clair dans mon approche du trait de charpente. Je bute souvent sur des "détails" ou des "subtilités"...
Merci pour vos réponses.

Cyrille.

Elliryc

Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par MichelV le Lun 14 Aoû - 20:37

Bonjour Elliryc,

1) la question des embrèvements ne relève pas du Trait mais de la conception.
la règle est au-dessus de 45° on fait des embrèvements en about et en dessous de cette pente on fait des embrèvements en gorge.

2) la ligne de trave est un surface de référence (on dit ligne parce qu'on la voit toujours sur la tranche). On n’importe quel endroit du chantier on peut la s'y référer pour obtenir une hauteur.
Le ramèneret est une référence locale utilisée pour positionner une pièce de bois: un poinçon sur l'épure ou vérifier les altitudes d'une série de poteaux.

3) La pente d'un bâtiment est toujours donnée: (soit par l'architecte quand il y en a un) soit par les règles de construction de la région.

4) on positionne une pièce de bois à chant parce que c'est la partie la plus résistante (plus large), dans le cas d'une sablière on la met à plat pour avoir plus de surface pour mettre les ancrages.

5) la répartition des pannes se fait entre les deux derniers points de contact de la sous face du chevron. L'intervalle entre deux pannes dépend de la charge à porter et de la section des chevrons.

6) tension n'est pas un terme utilisé en charpente ni en résistance des matériaux, on parle plutôt de traction qui est l'effort inverse de la compression (la pièce est tirée au extrémités => allongée).

7) le flambage ou flambement est un risque de déformation d'une pièce de bois soumise à la compression, (la pièce de bois risque de se tordre d'un côté ou de l'autre). Dans le cas des poteaux notamment on vérifie toujours le flambement.

8) le rembarrement signifie deux choses. C'est une méthode de trait qui utilise les points d'intersection des pièces de bois en contact pour déterminer les coupes.
L'autre signification est: reporter des traits de coupe sur la face opposée: après avoir piqué un assemblage, on rembarre les arasements afin de pouvoir les tailler sur les deux faces.

9) une ferme biaise est une ferme qui n'est pas posée perpendiculairement au mur d'appui. On rencontre plus souvent des demi-fermes biaises (dans une croupe biaise, la demi-ferme est placée dans l'alignement du faîtage et de fait se trouve en biais par rapport au mur.
un chevron biais est un chevron posé en biais par rapport à la ligne de saillie (ex: les croupes normandes à rive biaises). on ne parle pas de chevron à dévers parce qu'il n'est pas à dévers, il fait toujours lattis, comme les autres chevrons mais il est posée en biais.

La réponse à certaines de ces questions est sur mon blog : apprendre la charpente
avatar
MichelV

Messages : 624
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 56
Localisation : Toulouse

http://apprendrelacharpente.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par Elliryc le Mar 15 Aoû - 10:56

Bonjour Michel,

Tout d'abord merci pour vos éclaircissements,

pouvez vous confirmer ou apporter d'autres éclaircissement supplémentaires ?

2) Il n'y a qu'une seule ligne de trave sur une épure ? Est ce que cette ligne de trave peut être confondu avec la ligne d'égout en plan?

La perpendiculaire à l'axe de l'élévation d'un arêtier est un rameneret? (qui est aussi la parallèle de l'arêtier en plan)

3) Ce sont les règles de construction de la région qui définissent la pente des versants (du bâtiment) donc toutes les constructions/habitations qui ont des modèle de couverture identique ont la même pente ? Du moins selon qu'ils aient le même type de couverture (ferme latine, comble mansart etc...)
OU ALORS, ce sera différent des règles de constructions de la région car l'architecte l'aura décider ainsi. Mais comment s'y prendra t-il pour définir cette pente ?

7) Dans quel sens une pièce de bois peut se tordre en cas de flambement ? Dans le cas des poteaux il s'agit du flambement de l'entrait ? Comment le bois qui "flambe" va réagir ?

8)Donc le rembarrement et une méthode de trait qu'on utilise lors du battage de l'épure et qui servira plus tard notamment pour remonter les points lors du piquage et ensuite pour la coupe ?

9) Si je comprends bien un chevron biais et un chevron classique (comme les autres, même section) qui est posé biais car le faitage dépasse les murs (pour créer une saillie). Il est posé biais car, comme les autres, il doit relier le faitage, la panne intermédiaire et la sablière. Et il est biais car il n'est pas perpendiculaire aux murs.
MAIS pourquoi parle t-on de "demi-ferme biaise" c'est pourtant bien une ferme complète que l'on trouvera sur une croupe biaise ? A moins d'avoir un appenti avec une croupe biaise, ou quelque chose de ce genre. ou alors on parle de demi-ferme biaise parce qu'on se limite à l'épure et que selon les vues observés on ne voit que les demi ferme ? (quoi qu'en vu de côté on verra la ferme biaise entière...)

Cyrille

Elliryc

Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par MichelV le Mar 15 Aoû - 12:27

1) il y a une ligne de trave pour chaque ligne d'égout. La ligne de trave et la ligne d'égout sont confondues mais on parle de ligne de trave en Trait et à l'épure et de ligne d'égout en conception. La différence majeure entre ces deux lignes est que la ligne d'égout ne se trouve qu'à un seul endroit quand la ligne de trave est une surface que l'on trouve à tous les endroits du bâtiment.

Toute ligne se trouvant être perpendiculaire à l'axe de l'élévation d'un arêtier n'est pas un ramèneret, cela peut aussi être une ligne de référence (localisation des pannes ou des contrefiches). UN ramèneret peut aussi être perpendiculaire à l'arêtier en élévation (par exemple pour pouvoir le repositionner sur la herse). Un ramèneret est une ligne de référence placée partout il y en a besoin.

3) chaque région a ses propres exigences notamment du fait de la météo mais aussi des matériaux locaux. En Provence il n'y pas beaucoup de pente car il pleut rarement, il ne neige quasiment jamais, du coup on peut couvrir en tuiles canal. Dans la partie nord de la France il pleut d'avantage, il y a aussi plus de neige, on met donc plus de pente et de fait la couverture est faite de matériaux adaptés (ardoises, tuiles plates, chaume,etc..).
Tu confonds type de couverture et type de ferme : on peut très bien faire des fermes latines avec beaucoup de pente. Ici à Toulouse il y a beaucoup de mansard en ville: le brisis est couvert en ardoise généralement quand le terrasson est couvert en tuiles canal.
L'architecte ne choisit pas : il se réfère aux règles de l'art inhérentes à la région de la construction, ainsi qu'aux règles de la construction locales.

7) la pièce de bois se pliera dans le sens le plus faible. C'est pour cela qu'on met des poteaux carrés. Un entrait ne peut pas flamber car il travaille en traction. Un bois qui flambe se tord et menace ruine selon l'expression consacrée.

Cool le rembarrement est une méthode de recherche de coupe. Tu trouveras des cours sur ce thème sur mon blog. Il y a aussi sur ce forum un sujet qui a été fait par un membre, dans lequel il compare les avantages et les inconvénients de chacune des méthodes.

9) comme je l'ai dit précédemment on dit demi-ferme biaise parce qu'elle est posée en biais sur le mur de support. Dans une croupe biaise elle est placée dans l'alignement du faîtage et, par conséquent non-perpendiculairement au mur.
avatar
MichelV

Messages : 624
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 56
Localisation : Toulouse

http://apprendrelacharpente.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par Elliryc le Mer 16 Aoû - 20:54

Bonsoir Michel,

est ce exact si je dis que, sur épure, une ligne de trave se trace horizontalement comme ligne de référence pour chaque vue. Donc ce sera le trait le plus bas de chaque vue (de face, élévation CE, élévation Arêtier etc ...). Celle qui sera le point de départ de ma hauteur de couronnement (par exemple). Et il n'y en a pas d'autres sur toute l'épure.

Quant au rameneret je sais parce qu'on me la appris que j'en tracerais lorsque je tracerais la contrefiche (perpendiculaire à l'axe de l'élévation du CE). Mais je suis sur que je les utiliserais également à d'autres moment sur l'épure.
Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est comment savoir a quel moment je dois tracer et utiliser un ramèneret ? En théorie. Je ne m'attends à ce que vous me donniez une liste des moments ou le rameneret est utile.

Autre précisions:

Je me suis un peu emmêlé dans mon texte entre ferme et couverture. Veuillez m'excusez.
Cela dit,pour en revenir à mes interrogations, puisqu'un architecte se réfère aux règles de l'art inhérentes à la région de la construction, ainsi qu'aux règles de la construction locales, comment se fait il que dans une même région on peut trouver des fermes avec des pentes différentes ? Est ce parce que cela dépend de ce qu'on veut faire sous cette ferme (combles aménageable ou perdus) ? ou est ce pour une autre raison ?

Je reviens sur un exemple que vous donnez: les combles mansart présent à Toulouse (région ou il pleut peu). Je suis propriétaire d'une maison dans le Nord de la France, à côté de Lille et mes combles sont à la mansart également (avec brisis en ardoises et terrasson en tuiles) pourtant dans ma région il pleut très souvent et il neige tout les ans. Pourquoi avoir fait ce choix de ferme vu la différence de climat ?

Elliryc

Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par MichelV le Mer 16 Aoû - 21:29

Je croyais avoir été explicite dans mes réponses précédentes: il y a autant de ligne de trave que de hauteur de saillie ( ou de ligne d'égout).

Tu confonds ramèneret et ligne de niveau des contrefiches.
Un ramèneret est un trait court qui ne dépasse que de 10 à 20 cm de part et d'autre de la pièce qu'il va référencer. Il a deux utilisations: pouvoir mettre à bonne hauteur un élément de charpente qui doit être présenté plusieurs fois sur l'épure. Le poinçon par exemple est piqué avec la ferme, la demi-ferme, le faîtage et les deux arêtiers. Le ramèneret permet de le resituer exactement à la bonne hauteur sur chacune des élévations.
Il est aussi utilisé pour aligner des séries d'éléments: comme des poteaux par exemple. Dans ce cas on le tracera à une hauteur connue (ex: 1 m au dessus du niveau prévu pour le dé de maçonnerie). On laissera les poteaux plus long pour les couper au chantier. Il suffira alors de mesurer la différence entre le niveau prévu du dé et le niveau réel pour savoir où couper le poteau.

En plus de règles de construction il y a la destination du bâtiment (ex: un mansart pour un comble habitable) et aussi le choix de l'architecte. Il connait parfaitement les règles dans la région dans laquelle il exerce et est donc le mieux placé pour savoir ce qu'il peut faire ou pas.
avatar
MichelV

Messages : 624
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 56
Localisation : Toulouse

http://apprendrelacharpente.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par Elliryc le Jeu 24 Aoû - 21:27

Merci pour ces precisions.

J'ai bien compris son rôle pour le piquage. Celui de positionner la pièce de bois a la même hauteur quelle que soit la vue sur l'épure sur laquelle la pièce de bois est posée. Notamment votre exemple du poinçon.
Mais cela implique que ce rameneret soit déjà tracer et c'est justement ça que je ne comprend pas. Comment le tracer, ou et a quel moment je me dirais "tiens la je dois tracer un rameneret" ?
Finalement la phase avant le piquage.

Elliryc

Messages : 4
Date d'inscription : 19/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur épure et autres...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum